Kartels van de NLS 2020-2021
Wanneer de taal botst op het lichaam ...
Vanessa Baetens: De effecten van taal op het lichaam in de getuigenissen van de passe
Dries Dulsster: Van subjectieve rectificatie naar spreekwezen-rectificatie
Eva Pelgrims: La jouissance dans l'analyse
Emma Dejonghe: De borromeaanse verknoping in de droom
Tine Van Belle (+1): Betekenaars die inslaan
Digitalité et transfert - quelle présence ?
Anne Béraud: Présence du corps et réveil
Lieve Billiet: Le désir de l’analyste au temps du confinement
Els Van Compernolle: L'Autre rompu, l'analyste comme partenaire
Luc Vander Vennet: Le temporaire permanent
Véronique Voruz: Donner corps à la voix
Glenn Strubbe (+1): Présence, la voix, la lettre

Séminaire XX: Encore
Bart Duron: La perversion, le savoir et la verité 
Nils Eriksson: Encore, ou pas assez?
Claire Gastmans: Jouissance et savoir, sans rapport?
Stéphanie Gastmans: Jouissance phallique et l’Autre jouissance
Tom Lintacker (+1): L’amour comme suppléance  

L'objet voix
Monique de Buck: De stem voorbij het woord
Veerle Tempelaere: La voix dans la cure
Leen Pauwels: De stem: object, instrument, lichaamsevenement
Catherine Roex: Sublimatie in muziek
Lieselot Beeckaert (+1): La voix, le chant et la musique
Psychoanalyse en film
Luc Vander Vennet: Passage à l’acte dans le film
Tom Lintacker: Les tentatives d'extraction de l'objet
Sébastien Conard: Psychoanalyse en film
Glenn Strubbe: À chacun son confinement, à chacun sa clé. 
Veerle De Wilde (+1): Psychoanalyse en film

Volg ons op

#